Votre panier est vide
Menu

Mesureurs de pH et conductimètre

Conductimètre CT-830

La conductibilité est une valeur contrôlée dans de nombreuses disciplines. La conductibilité est une mesure de la quantité de sel dissout dans un liquide déterminé et inversement proportionnel à la résistivité.

En utilisant un conductimètre, on peut contrôler e. a. la concentration des nettoyants et désinfectants dans une solution et dans l’eau. La plupart des nettoyants et des désinfectants ont une conductibilité que l’on peut contrôler avec un conductimètre. Il y a un lien entre la conductibilité et la concentration. Plus la concentration est forte, plus la conductibilité est élevée. La dernière eau de rinçage d’une machine de nettoyage et de désinfection devra par exemple être proche de zéro m/S.

Le CT-830 est une fonction d’enregistrement et dispose de la compensation de température, l’instrument est en outre compatible avec Winlog.pro, Winlog.med et Winlog.validation.

Mesureur de pH PHT-830

Augmenter ou diminuer la valeur pH.

La fonction nettoyante de l’eau est améliorée en relevant la valeur pH. L’effet de détachement de la saleté et de la graisse est amélioré en augmentant la valeur pH. On recommande un pH d’environ 11 pour nettoyer les instruments dans une laveuse. Un bon nettoyant contient e. a. des inhibiteurs de corrosion qui empêchent la corrosion de se former sur les instruments. Le lavage des instruments avec ce pH n’est donc pas un problème du tout.

Tout comme l’augmentation du pH améliore l’action nettoyante, la même chose est également valable pour une diminution du pH. Selon la nature de la saleté, on choisit d’augmenter ou de diminuer le pH. Dans les installations de lavage ayant plusieurs chambres pour y laver les instruments, un prélavage acide peut avoir lieu avec un pH de 3 environ. Au fil des ans, on a constaté qu’un prélavage acide donne de bons résultats pour une contamination par le sang.

Après la désinfection, il faut enlever les résidus de l’instrument. La mesure de la concentration dans l’eau de rinçage doit être une partie de la validation du processus.

Une méthode de mesure fiable de la quantité de désinfectant absorbée par la surface n’est pas disponible, mais la mesure de la concentration dans l’eau de rinçage est une bonne alternative.

Grâce à un cycle de post-rinçage adéquat avec de l’eau sans bactérie, on peut limiter la quantité de désinfectant restant à des concentrations acceptables et non-toxiques.

Rester informés sur Gullimex?